Notre histoire

  • Aperçu +


    Depuis plus de 100 ans, Atlas est un leader des essais sur les matériaux. La société propose une gamme complète d’appareils d’essais de vieillissement, de laboratoires et de services d’essais en naturel. Les produits Atlas sont conçus et fabriqués en conformité avec les méthodes d’essai des normes internationales et industrielles telles que les normes ISO, ASTM, DIN, JIS et bien d’autres encore. Les marchés couvrent l’automobile, les peintures et revêtements, les matières plastiques et les additifs, les textiles, les produits pharmaceutiques et de consommation, l’architecture, l’aérospatiale, le photovoltaïque et les emballages.

    Outre ses appareils de test à la résistance à la lumière et aux intempéries, Atlas produit également des appareils d’essais de corrosion et d’inflammabilité et fournit à ses clients des services de formation et de conseil dans le monde entier.

    Pendant la majorité de son histoire Atlas Material Testing Technology LLC était la propriété privée de la famille Lane. En 2007, l’entreprise a été acquise par Industrial Growth Partners en 2010 et est devenue une filiale d’AMETEK Measurement, Communications & Testing, une division du groupe Instruments électroniques d’AMETEK.

    Pendant toutes ces années, Atlas est resté le pionnier incontesté des technologies et services de mesure de la résistance à la lumière et aux intempéries, aussi bien en naturel qu’en laboratoire. L’entreprise s’engage à poursuivre sur sa lancée et à conserver son rôle de leader.

  • Les premières années +


    Atlas Electric Devices Company est né à Chicago au début des années 1900 ’en tant que fabricant d’éclairages à arc de carbone Solar-Lite utilisés dans les studios de photographie et pour l’exposition de plaques d’impression lithographique. Cependant, dans les années 1910, ’l’ampoule électrique commença à remplacer les lampes à arc de carbone pour la photographie en studio. Dans le même temps, le blocus européen entamé en 1914 réduisit fortement l’offre mondiale de colorants textiles synthétiques allemands à base d’aniline, entraînant un retour à des colorants naturels. Suite à des problèmes majeurs de décoloration des textiles, la Lowell Textile School, l’institution du secteur la plus prestigieuse de l’époque, s’est mise en relation avec Atlas pour savoir si des lampes à arc de carbone, connues pour leur émission de lumière ultraviolette, pourraient être utilisées pour tester les textiles.

     

    En 1915, Atlas lança le premier dispositif d’essai de résistance à la lumière, appelé le Solar Determinator. Ce produit changea à jamais l’orientation de l’entreprise. Rebaptisé et commercialisé sous le nom d’Atlas Color Fade-Ometer en 1919, le produit fut amélioré et le Weather-Ometer Atlas fut lancé en 1927. En 1932, le modèle Weather-Ometer "Sunshine" X-1-A à arc de carbone d’Atlas Arc fut lancé. Celui-ci offrait une meilleure correspondance spectrale aux rayons du soleil.

  • L’ère du xénon +


    Semblables à Atlas à Chicago, nos ancêtres allemands étaient des experts de la technologie de l’éclairage, non pas pour l’éclairage théâtral, mais dans le secteur des applications médicales.

     

    En 1954, en Allemagne, Hereaus lança le XENOTEST 150. Il s’agissait du premier dispositif basé sur une lampe à arc au xénon. Celui-ci allait donner naissance à une véritable révolution dans le secteur. Atlas lui emboîta rapidement le pas et fit l’acquisition de XENOTEST GmbH auprès de Hereaus en 1995.

     

    Atlas fit des progrès technologiques avec l’introduction du "rayonnement contrôlé" dans les appareils de la série Ci. Aujourd’hui, la série Ci est le leader des appareils de vieillissement en termes de performance, comme en témoigne le dernier modèle en date, le Ci4400.

  • Essais de vieillissement +


    En matière d’essais en naturel, le service de référence, appelé South Florida Test Service, a ouvert ses portes en 1931. Les laboratoires Desert Sun Exposure Testing (DSET) ont débuté leur activité en 1948, près de Phoenix, en Arizona. Atlas a acquis SFTS en 1934 et DSET en 1994.

    DSET a inventé l’exposition au vieillissement accéléré en naturel, grâce à la création du dispositif EMMA en 1960. Il continue aujourd’hui d’innover avec des technologies de pointe. Atlas a également créé le Worldwide Exposure Network, un réseau d’environ 25 sites d’exposition internationaux, en vue de faciliter les essais des clients. Atlas exploite deux laboratoires commerciaux d’essais de vieillissement artificiels, l’un dans son siège social de la banlieue de Chicago et l’autre dans notre siège social européen près de Francfort, en Allemagne.

  • Crash-test et simulation solaire +


    K.H. Steurnagel Lichtechnik GmbH a été fondé en 1974 en tant que fabricant spécialisé de systèmes d’éclairage à base d’halogénure métallique. Ces dispositifs étaient utilisés pour les simulations solaires ainsi que pour l’éclairage non scintillant de systèmes de crash-test à grande vitesse. Atlas a acquis une participation de 50 % dans la société en 1982 et a entièrement fusionné avec l’entreprise au début des années 2000.