Emballage

  • Aperçu +


    Votre emballage décoloré parviendra-t-il à faire vendre votre produit ? Votre produit est-il en sécurité à l’intérieur d’un emballage transparent ? Découvrez la réponse avec les solutions d’essais sur les emballages d’Atlas.

      
    Le bon emballage vend les produits. Cependant, les encres d’imprimerie peuvent s’estomper ou changer de couleur, les papiers et plastiques peuvent jaunir ou deviennent cassants et les emballages transparents peuvent laisser se photodégrader le contenu des aliments, des boissons et des biens de consommation (FMCG) tels que les produits de santé, de beauté et de soins personnels.

    La jeune génération pousse le développement des produits et les décisions d’emballages dans deux directions opposées. Tout d’abord, elle renforce la demande de remplacement des colorants et arômes artificiels par des alternatives naturelles. Bien souvent, la stabilité à la lumière de ces dernières est inférieure à celle de leurs homologues synthétiques. Ensuite, les consommateurs d’aujourd’hui veulent que le contenu de l’emballage soit visible ; ils veulent voir le contenu avant de prendre une décision d’achat. Malheureusement, cette combinaison conduit souvent à des changements inacceptables d’apparence, de goût, d’odeur ou de valeur nutritive du contenu.



    Voici quelques exemples de problèmes liés à l’emballage/au produit :
    • L’emballage en carton d’une boîte de pâtes au fromage avait pris une teinte verte répugnante en raison d’une décoloration d’un pigment de l’encre
    • Un bain de bouche parfumé à la menthe vendu dans une bouteille en plastique transparent décoloré en rayon dans les magasins
    • Un fabricant de produits laitiers haut de gamme a dû passer à des bouteilles en verre brun en raison d’un goût rance dû à l’éclairage des magasins
    • Un fabricant de gâteaux apéritifs au fromage observait un goût rance lorsque le produit emballé dans des boîtes en plastique transparent était exposé à la lumière
    • La fenêtre transparente sur une poche souple destinée à la vente de collations aux fruits pour enfants entraînait des changements gustatifs et nutritionnels au niveau du contenu
    • Un fabricant d’alcool haut de gamme a subi des changements de saveur en raison d’un passage à des emballages transparents
    • Un fabricant de boissons alcoolisées observait des goûts étranges dans ses cocktails vendus dans des bouteilles en plastique
    • Un fabricant de biscuits salés pour l’apéritif a rencontré des problèmes avec les arômes de fromage, de noix et de graines lors du passage à un emballage transparent pour les distributeurs automatiques
    • Une boisson réfrigérée à base d’agrumes perdait sa couleur en une seule journée d’exposition à la lumière LED blanche du présentoir réfrigéré
    • Un fabricant de boissons gazeuses a observé des goûts étranges lors de la transition de caisses en carton à l’application d’un film rétractable pour réduire les déchets d’emballages

    Les essais de résistance à la lumière et de photostabilité des matériaux d’emballage ainsi que du contenu des emballages mènent à de meilleures décisions d’emballage, ce qui permet d’éviter les risques potentiels associés à une stabilité de conservation ou une apparence inacceptable pour les consommateurs.

  • Solutions Atlas +


    Atlas fournit des solutions d’instruments pour les essais d’impression, de matériaux d’emballage et de produits dans leurs emballages, allant de petits échantillons d’essai jusqu’à des bouteilles de 2 litres. L’éclairage peut être spécifiquement adapté à l’essai : il est possible de sélectionner le spectre complet de rayonnement solaire, la lumière du jour filtrée par une vitre, la lumière à l’intérieur d’une voiture ou l’éclairage artificiel des magasins en fonction de vos besoins. Bien qu’il soit possible d’utiliser tous les instruments au xénon d’Atlas, nous avons développé des modèles spécifiques aux applications des aliments et boissons (FD), ajustés pour les essais d’emballages et de leurs contenus.

      

    Les expositions en naturel sur nos sites d’essais de Miami ou de Phoenix sont également très courantes pour les produits qui seront exposés en naturel. Un grand fabricant de boissons nous a demandé de verser un verre de boisson au cola et de l’exposer pendant 30 minutes à midi, puis de sceller l’échantillon et de le leur renvoyer afin d’effectuer des analyses du goût et de la couleur. Nos laboratoires commerciaux aux États-Unis et en Allemagne peuvent également fournir des essais contractuels.

    Le groupe de conseil d’Atlas peut vous guider quant à la meilleure façon de tester vos produits et vous fournir des directives sur les paramètres d’essais, équivalents aux expositions en supermarché.


    Bien que tous les instruments Atlas au xénon puissent être utilisés pour les essais de résistance à la lumière et de photo-stabilité, nos modèles SUNTEST XLS+, SUNTEST XXL+ FD et Xenotest Beta FD sont les plus couramment utilisés pour les essais d’emballage et de contenu. Les petites marchandises plates, telles que les emballages imprimés et les poches souples peuvent également être testés sur les instruments de paillasse SUNTEST CPS+ et XLS+.

    Les modèles FD sont équipés de refroidisseurs pour abaisser les températures des essais de routine. Cette option est souvent nécessaire pour éviter la dégradation thermique des échantillons labiles (en option sur les modèles SUNTEST XLS+ et CPS+).

  • Normes d’essais +


    • ASTM D3424 Standard Practice for Evaluating the Relative Lightfastness and Weatherability of
    • Printed Matter
    • ASTM D5071 Standard Practice for Exposure of Photodegradable Plastics in a Xenon Arc Apparatus
    • ASTM G155 Standard Practice for Operating Xenon Arc Light Apparatus for Exposure of Non-Metallic Materials
    • ASTM G154 Standard Practice for Operating Fluorescent Ultraviolet (UV) Lamp Apparatus for Exposure of Nonmetallic Materials
    • ISO 21898 Packaging - Flexible intermediate bulk containers (FIBCs) for non-dangerous goods
    • ISO 4892-2 Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 2: Xenon-arc lamps
    • ISO 4892-3 Plastics — Methods of exposure to laboratory light sources — Part 3: Fluorescent UV lamps
  • Enseignement et Formation +

  • Téléchargements +

  • Vidéos +